Bienvenue sur Féminin SURVIE, premier blog francophone dédié aux femmes survivalistes et à la survie au féminin.

Avant de commencer, puis-je vous poser quelques questions ?

Que vous arriverait-il si une catastrophe majeure devait se produire demain ?

Que vous arriverait-il si quelqu'un pénétrait par effraction à votre domicile et tentait de vous menacer, vous ainsi que votre famille ?

On peut raisonnablement penser que nous essaierions tous de survivre...

Mais avez-vous réellement la connaissance, les compétences et la force physique pour affronter de telles situations et prendre soin de vous-même et des êtres qui vous sont chers ?

Le but de ce blog est de préparer aux divers scénarios, qu'il s'agisse d'une intrusion au domicile ou de catastrophes naturelles, guerres, pandémies, émeutes, effondrement économique, etc.

Nous étudierons toutes les bases de la survie, le jardinage, la préparation et le stockage de vivres, la protection du domicile, la défense personnelle, et bien plus encore.

En fait, tout ce qu'il faudrait savoir pour vous assurer ainsi qu'à votre famille les meilleures chances en cas de rupture de la normalité. Le tout avec une pointe d'humour de manière à ne pas rendre la chose trop dramatique...

mardi 4 mars 2014

Un abri individuel de survie

Le type d’abri que nous allons décrire dans cet article convient parfaitement pour de la survie en milieu urbain, c’est-à-dire dans un appartement ou une maison qu’une pénurie d’énergie aurait rendu glaciale...



Chaque année, des dizaines de personnes en France meurent de froid ou, pour reprendre le vocabulaire médical, d’hypothermie. Notamment des personnes âgées dont le chauffage est tombé en panne ou qui n’ont plus les moyens de se chauffer.

Beaucoup de circonstances peuvent rendre votre habitation invivable à cause du froid. Ce peuvent être une coupure de courant prolongée, une rupture d’approvisionnement en combustible, voire des catastrophes naturelles telles que tremblements de terre ou inondations. L’hypothermie peut réellement devenir un problème et vous devez planifier en conséquence.


Qu’est-ce que l’hypothermie ?


Techniquement, l’hypothermie se déclenche lorsque la température du corps descend au-dessous de 35°C, la norme étant de 37,2°C comme chacun sait. Cela se produit lorsque la quantité de chaleur que vous perdez ne peut être remplacée par votre corps, causant ainsi sa chute en température. Les conséquences sont très sérieuses et peuvent même être fatales. Une chute de 4 degrés provoque la désorientation, 7 entraînent le coma, et 10 degrés la mort.

En termes très simples, l’hypothermie est une chute en température amenée par le fait que vous perdez plus de chaleur que vous ne pouvez en produire. Ce n’est pas le simple fait d’avoir froid, bien que cela puisse être le début…


Les symptômes


Vous devez être conscient des signes possibles d’hypothermie, aussi bien pour vous que pour vos proches. Elle n’est pas toujours facile à déceler, surtout au début, aussi les signes sont les suivants :
  • La maladresse dans les mouvements (la personne parait comme saoule)
  • La désorientation
  • La perte brutale d’énergie
  • L’épuisement

Un test classique pour déceler une éventuelle hypothermie consiste à demander à la personne d’effectuer quelque calcul mental.

L’épuisement physique et l’hypothermie vont de pair. Si vous êtes très fatigué, votre métabolisme se ralentit. Dès lors vous n’êtes plus en mesure de produire suffisamment de chaleur, et vous devenez hypothermique.


Pour l’éviter…


Dans un autre article nous avons évoqué l’idée de coucher dans une tente au milieu de sa maison. Elle est loin d’être stupide et permet de répondre efficacement à des conditions de survie.

Si vous ne possédez pas ce genre d’équipement, vous pouvez réaliser le vôtre très facilement. Pour cela, vous aurez besoin des fournitures suivantes :
  • Un carton d’emballage de réfrigérateur
  • Des plaques de polystyrène (celles qui se trouvent à l’intérieur)
  • Du chatterton épais
  • Un cutter
  • Un mètre roulant
  • Un marqueur

Cet abri pourra aussi être utilisé à l’extérieur, à condition de le protéger de l’humidité au moyen de bâche, sacs plastique ou autre. Le carton de réfrigérateur peut être remplacé par tout autre emballage de larges dimensions, par exemple celui de votre écran plat ! Si vous n’avez rien de tel à la maison, vous en trouverez sans aucun doute chez un vendeur d’articles ménagers. Dans tous les cas, c’est le genre de fourniture qu’un survivaliste doit conserver !


L’abri est construit en triangle, comme les tentes de camping, afin de minimiser la surface des parois à isoler. Gardons à l’esprit qu’un abri de petites dimensions est plus facile à chauffer par la seule chaleur du corps. Si l’on veut loger deux personnes à l’intérieur, on peut alors choisir une forme rectangulaire.


On commence donc par ouvrir le carton en décollant la jointure sur tout le coté, puis on rabat un des cotés à l'intérieur de manière à former un triangle. Vous aurez donc un coté fait de deux épaisseurs de cartons. Ce coté, plus épais et plus solide, pourrait par exemple constituer la base de l'abri à poser sur le sol.


Après quoi le tout est consolidé au moyen de Chatterton large et solide (Duct Tape).


les deux carrés qui constituaient le haut et le bas du carton d'origine vont servir à fabriquer le fond et la porte de l'abri. On commence par le fond, et on garde 5 cm de plus environ sur tout le long.






Une fois le carton découpé aux dimensions, on le fixe sur l'abri en rabattant les 5 cm sur tout le tour. On attache le fond solidement au moyen de Duct Tape.


Maintenant que le fond est posé, on va commencer à tapisser l'intérieur avec les plaques de polystyrène.


L'intérieur entier doit être recouvert ainsi, y compris le fond et le plancher.


Une fois terminé, votre abri doit ressembler à ça...


On termine par la porte, qui est découpée de la même manière que le fond précédemment. La charnière de la porte va être faite de Chatterton scotché sur un des cotés de l'abri.


Et voila ! prêt à passer une bonne nuit au chaud...



Résultats : grâce à cet abri très simple, et par la seule chaleur produite par le corps, nous avons pu passer d'une température extérieure de 1°C à une température intérieure tout à fait confortable de 18°C. Soit 17°C de différence gagnés en à peine plus d'une heure !

Note : il est difficile de rendre un tel abri parfaitement étanche, et c’est tant mieux ! VOUS NE DEVEZ PAS ESSAYER D’ISOLER VOTRE ABRI TOTALEMENT. Il faut toujours laisser entrer un peu d’air, ne serait-ce que pour ne pas vous asphyxier !

(Crédit photos : practicalsurvivor.com)

1 commentaire: